Surimpression à Montpellier

 

 

La surimpression(ou double exposition) est un procédé qui permet de superposer deux images prises à deux moments différents pour n’en faire qu’une seule. Cette technique existait déjà à l’époque de l’argentique.

 

Reveries

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rêveries     ISO 1000 – 50 mm – f/1.8  –  1/20 s

 

 

Lucien Clergue  (1934-2014), photographe, a utilisé la surimpression sur une série appelée « surimpression tauromachie ».
C’est de cette découverte que m’est venue l’idée de cette série.

 

Foule sentimentale

 

Foule sentimentale    ISO 1000  –  50mm  –  f/1.8  –  1/8000 s

 

 

 

Lucien Clergue commence la surimpression dès 1953 en superposant 2 négatifs au tirage.

Il y revient en 1991 en utilisant une autre méthode…

 

Deux filles heureuses et un garçon ...

 

Deux filles heureuses et un garçon …      ISO 200  –  50 mm  –  f/1.8  –  1/1000 s

 

 

 

…Il photographie d’abord la corrida.Il note des repères de ses prises de vue: vertical, horizontal, couleurs, composition …

Il rembobine le film et quand il est au musée, il recommence ses prises de vue sur le même film…

Sur une centaines de photos, d’après lui, il en tire 1 ou 2 merveilles à voir ici.

 

Le philosophe

 

Le philosophe     ISO 1000  –  50 mm  –  f/1.8  –  1/1000 s

 

 

 

Pour ma part, mon appareil numérique est pourvu d’une fonction surimpression qui m’autorise quelques 30 secondes pour faire mes 2 clichés que mon reflex va se charger de  superposer.

 

Pensées urbaines

 

 Pensées urbaines     ISO 200  –  50 mm  –  f/10  –  1/25 s

 

 

 

Cela me contraint à penser la photo finale puisque je ne peux plus les travailler indépendamment dès lors qu’elles ont fusionnées.

La contrainte de ces quelques secondes m’oblige a être attentif à mon environnement, et c’est aussi pour le coup un défi créatif qui me plait.

 

Dénomination féminine

 

Dénomination féminine     ISO 100  –  50 mm  –  f/2.8  –  1/125 s

 

 

 

Le cadrage devient alors plus précis et je suis content, pour un premier coup d’essai, d’avoir quelques photos à vous présenter.

L’objet principal de cette virée à Montpellier était d’aller voir une exposition du photographe Aaron Siskind.

Une belle balade photographique!

 

Vent d'ouest

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vent d’ouest     ISO 220  –  50 mm  –  f/6.3  –  1/60 s

 

 

Comments

  1. esther fr - 15 mai 2015 @ 18 h 46 min

    Un article très intéressant, tant par les liens, que par l’illustration. Tes photos sont bien composées, poétiques, avec une super gestion de la lumière. Je ne savais pas qu’on pouvait utiliser cette technique directement sur l’appareil. Les titres de tes photos sont aussi très appropriés. ça me donne vraiment envie d’essayer…

  2. Bruno Ferré - 13 mars 2015 @ 20 h 38 min

    merci.Je connais la plupart de ces photos.Un plaisir a revoir…

  3. thebigorno - 8 mars 2015 @ 10 h 42 min

    J’ai trouvé un lien qui devrait t’intéresser : http://www.ufunk.net/photos/brandon-kidwell/

    De jolies doubles-expositions, faites avec un iPhone. Après, il y a un gros travail sur Photoshop je pense mais ça donne un aperçu des possibilités ! 🙂

  4. Bruno Ferré - 1 mars 2015 @ 19 h 07 min

    Merci Michelle.

  5. thebigorno - 1 mars 2015 @ 14 h 49 min

    Intéressant ! J’ai déjà testé il y a quelques temps, mais pas très convaincue par ce que j’avais fait. Ma préférée et de loin est « pensées urbaines », le secret dans une bonne superposition (dans la partie technique en tout cas) est le fait de bien gérer les zones sombres et les zones claires, pour les faire concorder à merveille et que la fusion soit bien exécutée et qu’on s’y perde et que l’on se demande quel élément est de quelle photo !

  6. Bruno Ferré - 1 mars 2015 @ 13 h 45 min

    Oui,Clergues est un photographe qui m’a vraiment touché par l’ensemble de sa démarche.

  7. Bruno Ferré - 1 mars 2015 @ 13 h 44 min

    Oui exercice intéressant !Merci d’etre venu voir!A bientot

  8. Bruno Ferré - 1 mars 2015 @ 13 h 41 min

    Merci Michelle.

  9. Moonlight - 1 mars 2015 @ 11 h 25 min

    Très chouette, bien vu pour les choix de sujets, c’est une technique qui permet vraiment de se lâcher dans la créativité…=)
    Clergue est aussi remarquable selon moi pour ses nus en Arles sur la plage en N&B.

  10. navarro - 1 mars 2015 @ 10 h 45 min

    oui comme tu le dis une technique sous utulisée et c’est bien dommage ..un bon exercice pour tous les photographes .mais ou la photo doit etre deja bien pensée,et qui fait ressortir la maitrise et l oeil averti du photographe deja confirmé,,
    bravo a toi qui brille deja dans cette categorie (qui te convient bien) ,et dans bien d’autres …Amities
    Photographiques et Artistiques ,cueilleurdemotions

  11. Micham - 1 mars 2015 @ 10 h 17 min

    Oeil et cervelle toujours en éveil… merci pour la balade à travers le miroir…

  12. Bruno Ferré - 1 mars 2015 @ 8 h 59 min

    Merci pour ta visite.En effet je me suis bien régalé sur cette série ,de la PDV à la publication.

  13. Amory - 1 mars 2015 @ 8 h 26 min

    La technique rend tes photos encore plus agréables et surtout beaucoup d’imagination est présente à travers ces dernières. Belle technique que je n’ai pas encore explorée.

Laissez un commentaire